Lucie Jeanneret

Lucie Jeanneret

Boursière du Ministère de la Recherche, Lucie Jeanneret a été accueillie et accompagnée par TIMILIN de 2009 à 2015 sur la durée de sa thèse consacrée à l’organisation du pouvoir au Haut-Moyen Âge et aux mottes castrales en Centre-Bretagne. Motten Morvan a été son premier objet d’étude avec un relevé topographique qui a permis par exemple de découvrir que la motte n’était pas ronde, mais carrée.

La thèse de Lucie a servi de fil conducteur à la 1ère expérimentation territoriale “Bienvenue dans mon labo grandeur nature” de 2012 à 2015, avec un grand nombre d’habitants intéressés par cette recherche et les savoirs qu’elle a permis de produire en local sur l’histoire de ce territoire. Cette action d’envergure et pluriannuelle a été retenue et financée dans le cadre de l’appel à projet régional « Eduquer et sensibiliser au patrimoine culturel breton ».

Lucie a soutenu sa thèse à l’Université de Rennes 2 en janvier 2016.  Elle est aujourd’hui fonctionnaire territoriale et responsable dans un grand service d’archéologie en Alsace. Docteure en archéologie médiévale, Lucie Jeanneret est présidente d’honneur de TIMILIN, moudre nos idées ensemble. Elle a conduit son premier chantier de fouilles breton au Château de Camors pendant l’été 2017.

Accéder à la thèse de Lucie Jeanneret

Archives sonores du chantier de fouilles réalisées par TIMILIN

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *