Du terrain aux archives, l’incessant va-et-vient de Lucie

Du terrain aux archives, l’incessant va-et-vient de Lucie

A peine les mémoires de ses étudiants rennais corrigés, Lucie Jeanneret a repris la direction du Morbihan pour reprendre son travail de recherche sur les archives locales, avant de retourner en juillet aux archives nationales.

Elle n’était pas mécontente hier soir d’avoir fait la route, car un de ses collègues chercheurs lui a dégoté un croquis inédit, dont nous n’en dirons pas plus, si ce n’est qu’il concerne bien un site castral de la vicomté de Rohan, que c’est le premier document iconographique qu’elle rencontre attestant de la présence d’une tour et de fossés encore visibles à la moitié du XIXème dans la région de Pontivy, sur un site désormais dédié à l’accueil touristique, que le croquis en question présente l’endroit comme le château du Duc, mais chut, chut !

Aujourd’hui, pas d’info à divulguer sur d’éventuelles trouvailles, mais la certitude d’une richesse non exploitée pour mieux connaître l’histoire de la partie sud du Pays de Pontivy, grâce au cartulaire de l’Abbaye de Lanvaux. En effet, ce fond départemental n’est malheureusement pas classé, ce qui décourage bon nombre de candidats à l’exploration historique et nous prive de connaissances.

Mais Lucie n’a pas le choix, elle doit vérifier, compiler, extirper des documents anciens ce qu’elle ne peut déduire de ses relevés topograghiques. Ces mottes castrales, qu’elles ne peut pas fouiller faute d’avoir obtenu l’autorisation des autorités compétentes, ne livreront guère de secrets, mais mieux connaître l’histoire dont elles sont les témoins rescapés, c’est aussi contribuer à leur sauvegarde pour les générations futures.

Et TIMILIN s’y emploie, avec Archives Nantestoutes celles et ceux qui s’intéressent aux travaux de recherche en cours.

A propos, Lucie apprécierait l’aide d’un-e latiniste, dans la perspective de faciliter l’accès aux sources documentaires pour les groupes de jeunes qui participeront au projet « Bienvenue dans mon labo grandeur nature » entre 2012 et 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *